Quizz country pour s’amuser

Quizz country pour s’amuser

Soyez incollables sur les Héros et Légendes des Cowboys et des Indiens !

Quel style de vie menait Daniel Boone ?

Au XVIIIe siècle, les colons commencèrent leur mouvement vers l’ouest de l’Amérique du Nord. L’un des premiers pionniers fut le trappeur Daniel Boone, né en Pennsylvanie en 1734. Daniel Boone aida à ouvrir une nouvelle piste pour les colons à travers le Cumberland dans la chaîne appalachienne, berceau d’origine de la musique country. Les Indiens s’opposèrent aux nouveaux arrivants. Le fils de Boone fut tué au cours d’un combat.
Comme tous les pionniers, Daniel Boone vivait des produits de la chasse et suivait le gibier. Mais il fonda également des établissements permanents. Son épouse et sa fille furent les premières femmes blanches du Kentucky.
En 1778, Boone fut capturé par les Indiens Pawnee. Le chef de la tribu le prit pour fils! Plus tard, il combattit les Anglais pendant la guerre d’Indépendance. Puis il poursuivit son avance vers l’ouest, explorant la rivière Ohio et la Louisiane. Daniel Boone mourut en 1820, aussi célèbre en Europe qu’en Amérique

Qu’a donc fait Hiawatha de si particulier pour être connu ?

Hiawatha vivait dans le nord-ouest des États-Unis actuels. Vers 1575, il persuada les différentes tribus iroquoises d’oublier leurs rivalités et de s’unir pour former la ligue des Cinq Nations. Les Iroquois éliront un conseil de représentants chargé de promulguer les lois de la confédération. Ils parviendront ainsi à défendre leurs territoires pendant deux siècles, jusqu’à la guerre d’Indépendance américaine.
L’histoire fait de Hiawatha un homme d’une grande sagesse, qui cherchait à pénétrer les secrets de la nature. Son histoire a inspiré le poète américain Longfellow qui a donné le nom de Hiawatha au héros d’un de ses plus beaux poèmes.

Comment Davy Crockett entra-t-il dans la légende américaine ?

Un pionnier du Tennessee devint membre du Congrès des Etats-Unis. Le récit de ses aventures à travers les étendues sauvages le rendit célèbre, et sa mort au cours du siège d’Alamo fit de lui un héros. Son nom? Davy Crockett.
Davy Crockett est né en 1786. Il avait peu d’instruction et passait le plus clair de son temps à chasser l’ours dans les montagnes et à combattre les Indiens. Elu au Congrès, il se détourna bientôt de la politique et partit pour le Texas. Il souhaitait aider les Texans à conquérir leur indépendance (le Texas appartenait alors au Mexique). En 1836, Davy Crockett était parmi les 200 défenseurs de Fort Alamo encerclé par l’armée mexicaine. Au cours d’une des plus célèbres batailles de l’histoire des États-Unis, tous les assiégés furent tués. Les Texans finirent par gagner leur indépendance. Plus tard, ils entrèrent dans la confédération des Etats-Unis. Davy Crockett, lui, était déjà entré dans la légende américaine.

A quelle religion Géronimo était-il converti à la fin de sa vie ?

La réponse est à la fin de ce paragraphe … Geronimo fut avant tout un chef apache, qui opposa une résistance farouche aux colons qui chassaient les indiens de leurs territoires. Geronimo appartenait au peuple des Chiricahuas, tribu apache. Son vrai nom était Gogathlay (Celui qui bâille), et il est né en 1829.
Geronimo combattit les Mexicains et les Américains pour défendre les territoires de chasse de son peuple en Arizona. Parmi les Apaches, les Chiricahuas étaient une tribu qui menait de nombreuses attaques. Dès 1871, le général George Crook fut chargé de mettre fin aux attaques contre les établissements des colons. En, 1874, les Apaches furent regroupés dans des réserves. Geronimo, avec une poignée de guerriers, poursuivit la lutte jusqu’en 1886, date à laquelle il se rendit. Il passa le reste de son existence en prison dans l’Oklahoma. Là, après plus de quarante années de résistance farouche, il se convertit au christianisme! Il mourut en 1908, à l’âge de 80 ans

Jesse James était-il un hors la loi ?

Jesse James fut l’un des plus célèbres hors-la-loi de l’Ouest américain. Il pillait les banques, attaquait les trains et les diligences. Il fut abattu par l’un de ses hommes. Originaire du Missouri, Jesse James combattit dans les rangs des sudistes pendant la guerre de Sécession. Après la défaite du Sud, Jesse et son frère Frank tombèrent dans le banditisme. Pendant 16 années, James et sa bande ont pillé et tué. Ils prétendaient poursuivre, en tant que hors-la-loi, le combat pour le Sud. En réalité, ils ne valaient pas mieux que tous les autres pilleurs et rançonneurs.
Finalement, la tête de Jesse fut mise à prix. Une importante prime fut promise pour sa capture mort ou vif. En 1882, il fut abattu par Robert Ford, un membre de son propre gang, qui réclama la récompense. Jesse James inspira de nombreux livres et films. Son frère Frank fut jugé. Libéré, il mena la vie calme d’un fermier jusqu’à la fin de ses jours.

Qui était Calamity Jane ?

Calamity Jane, de son vrai nom Martha Canary, est probablement née en 1852. Elle vivait à Deadwood, dans le Dakota du Sud. C’était une ville très semblable à celles des scènes western que les festivals country nous rendent familières. Cependant, ce qui est moins percevable dans les bals de danse country, c’est que la vie y était rude et fort mouvementée.
Calamity Jane était réputée pour porter des vêtements masculins. Excellente cavalière, elle ne craignait personne au tir. Elle adorait les séances de beuverie dans les saloons. La littérature sur l’Ouest américain a souvent exagéré ses aventures.
Calamity Jane est morte en 1903. A cette époque, les jours héroïques de la conquête de l’Ouest étaient révolus, malgré tout l’image d’une Calamity Jane combattant pour la justice entrait dans la légende.
%3